SortiesOn vous raconte

 

Agenda des sorties

Massif du Jura Suisse du 01 au 04 mars 2017.

Participants : Jean-Paul, Gérard, Florence, Aurélie et ... Swip (J-P's dog)

Nous nous retrouvons tous mercredi 1er mars à 11:00 sur le deuxième parking en montant le Marchairuz dans le Jura suisse.

Co voiturage pour J-P, GG, Flo et Aurélie qui arrivent le mardi soir et dorment dans la cabane de la "Pierre tournante" proche du col à 1340m.   Etienne part mardi en soirée et les rejoint mercredi matin.

Départ du parking mercredi à 11:30. Nous sommes lourdement chargés. Flo tire son traineau. Nous mettrons 4 heures pour monter à la cabane. Chemin faisant, nous repérons les traces de ski d'Albert Maillefert du Spéléo Club de la Vallée de Joux. Elles nous conduisent à Druchaux. C'est appréciable car certains passages clé ne sont pas évidents. Si nous les ratons, nous risquons de nous retrouver dans des zones pleines de trous cachés par 1 m de neige (le Creux d'Enfer de Druchaux). Il neige, et il neigera ainsi jusqu'au lendemain.

A 16:00, il fait 25 °C dans la cabane, la cuisinière au bois crépite et la neige fond dans la casserole : c'est l'heure de notre premier apéro !

Jeudi 2 mars : nous récupérons de la veille : grasse matinée, puis petite rando jusqu'à la Glacière du Pré St Livre. Aurélie porte la carte et nous mène au but. Des échelles nous permettent de descendre au bord du gouffre, mais pas plus loin. Nous verrons la glace de près une autre fois... Il fait soleil. La température est proche de 0 °C.

Au retour, J-P et Etienne pousse une petite reconnaissance à la Ferme de Druchaux : elle est ouverte au bivouac et possède aussi sa réserve de bois et sa cuisinière.

Vendredi 3 mars :  objectif Mont Tendre. La nuit a été étoilée. Maintenant c'est le grand bleu. Sans sac au dos, Druchaux c'est le pied ! Nous montons à l'aise précédés par Sweep qui s'éclate en courant dans la neige. A mi chemin nous repérons la cabane du Rocher, bivouac confortable pour 5 personnes.   Au sommet, le vent est fort et soulève un grésil. Toute la chaine du Mont Blanc s'offre à nos yeux. On voit le Cervin, les Ecrins et beaucoup d'autres encore.

Il faut partir, le vent nous glace. Nous chevauchons la crête vers le S-O et essayons de retrouver notre trace de montée de mercredi. Sans succès, nous sommes perdus ! Le report des combes de la carte sur le terrain n'est pas chose aisée. Il faut de l'entrainement.

Jean-Paul vise alors la Cabane du Cunay et "l'obus" (relai de télécommunication) tout proche. De là, nous retournons à notre cabane en repassant par la ferme de Druchaux vue le jour avant.

Samedi 4 mars : dernier petit déjeuner à Druchaux. Nous rangeons la cabane et fermons les volets... sniff.  Il fait encore beau, mais il neige déjà sur le Mont Blanc. Le brouillard et la neige nous rattrape avant le parking. Flo casse alors une fixation de raquette, se fait distancer et disparait presque dans le brouillard ! 

Tous en bas dans le village "Le Sentier" au bas du col, nous croisons le carnaval et  avons droit à un concert de fanfare suisse avant le retour au pays.

Merci la Suisse, merci Albert. A l'année prochaine Cabane. Tu nous a  émerveillés cette année encore !

Etienne.

OpenLayers example

Druchaux et ses environs