SortiesOn vous raconte

 

Désolé chère famille, mais je préfère passer mon week-end de Pâques sous terre. Voilà ce que je leur ai dit 3 semaines avant ce rendez-vous. Et je n’ai pas regretté ce choix. :-)

 

Quel programme à la galerie aux Chandelles pour ce week-end pascal 2017 : un dimanche de désob, suivi d’un bivouac et finalement le lundi un guidage pour quelques membres du RCAE.

 

Dimanche :

10h du matin au pied de la carrière qui donnait historiquement accès à la galerie aux Chandelles. Aurélie, JP, Jojo, Pierre et moi, nous nous préparons et nous nous équipons pour descendre dans la galerie afin d’y effectuer quelques travaux.

Après une ascension dans la forêt pour atteindre l’entrée de la grotte, puis un ramping glaiseux, nous arrivons à l’endroit choisi pour séparer le groupe. Nous sommes 5, il est impossible de travailler tous au même endroit. Pendant que JP et Aurélie s’occupent d’essayer de prolonger une nouvelle galerie découverte il y a 2 ans environ, Jojo, Pierre et moi nous nous attelons à d’autres tâches : compléter la topo, refaire le balisage et agrandir une étroiture très difficile à passer au fond de la grotte.

Aurélie et JP ont d’abord essayé de bouger un gros bloc instable qui empêche l’accès à une cheminée inexplorée. Ils se sont vite aperçus que c’était trop dangereux, et ont donc poursuivi leur exploration par une autre voie. Au final, à la fin de la journée, ils ont pu équiper la cheminée afin d’ultérieurement désobstruer un départ bouché par une accumulation de sédiments. Bilan de leur exploration, environ 15m de première !

De notre côté, après avoir compléter la topo, nous refaisons le balisage sur le chemin vers le fond de la cavité. Tandis que Pierre et moi finissons de baliser, Jojo agrandit au marteau et burin l’étroiture. Libéré de mon baudrier, je réussi à passer; un boyau part vers la droite, J’arrive à une nouvelle étroiture à franchir, qui donne dans une petite salle circulaire bien concrétionnée. Un autre boyau ,qui part à l’opposé de la salle, m’oblige à m’aplatir encore plus, et j’arrive finalement dans une deuxième salle circulaire. Impossible de continuer, demi-tour toute, pour retrouver mes comparses restés à l’étroiture et leur partager cette quinzaine de mètres « de première ».

Bilan de ce dimanche, très positif ! Une 30aine de mètres ajoutés à la topo et un nouveau balisage tout jaune, tout beau.

 

Une fois sorti, non sans peine, Jojo et Pierre nous quittent, tandis que Thierry nous rejoint pour le barbecue et le bivouac.

Ce sont donc Aurélie, JP, Thierry et moi qui préparons le festin du soir. Tranquille, dans un coin de la carrière, nous allumons le feu, et sortons les zakouskis et autres chips et ouvrons la première bouteille...Quelques heures plus tard, à la lumière d’une chandelle, nous venons de finir de manger : de la cuisine « gastronomique » pour Thierry, et de simples pains saucisses pour les autres :-)

Quelle belle soirée étoilée au coin du feu ! Aurélie repart chez elle, tandis que nous montons nos tentes pour passer la nuit.

Le lendemain matin, nous nous réveillons fatigués et sous une légère pluie, mais impatients de retourner dans la grotte.

C’est donc peu après 10h ce lundi pascal, que nous sommes 9 à nous diriger vers l’entrée de la cavité. Nous avons été rejoint par Lucie et Jean-Louis ainsi que 4 membres du RCAE pour une visite de la grotte.

Nous nous dirigeons en 1 seul groupe jusqu’à la salle de l’anniversaire. Là JP me dit : « ok tu peux continuer avec nos amis du RCAE jusqu’au bout » (on sépare le groupe pour ne pas être trop nombreux dans la partie propre) ». Je me dis pas de soucis, j’ai fait toute la grotte hier, je ne vais pas me perdre. Et bien voilà, premier croisement, première erreur, mais directement corrigée, pour ne plus être inquiété par la suite jusqu’au bout (ouf!).

Pendant que j’accompagne le RCAE, Lucie, Jean-Louis, JP et Thierry inspectent et agrandissent une petite étroiture, qui s’avère être très rapidement sans issue. Finalement, Ils finissent de remplacer les derniers mètres de balisage.

Une fois la cavité complètement visitée, il ne reste qu’à remonter avec tout le matériel de désob laissé la veille dans la grotte. Heureusement le deal passé avec le RCAE pour le guidage impliquait qu’ils nous aident à remonter le matériel. :-D

Tout le monde sorti, je rentre directement chez moi tandis que mes camarades, eux, font perdurer la tradition spéléo, d'aller boire un (plusieurs) petit(s) verre(s).

 

Bilan très positif pour ce week-end :

-Une petite 30aine de mètres de première (à la grosse louche, à préciser ultérieurement avec mesurage),

-un tout nouveau balisage,

-un guidage qui a apparemment été apprécié,

-un bon petit bivouac sous un ciel étoilé.

 

En tout cas, d’un point de vue personnel, après 4 mois en tant que membre du SCAN, je pense que j’ai bien fait de rejoindre le SCAN et j’ai vraiment plus qu’apprécié ce week-end. J’ai hâte de pouvoir repartir pour de nouvelles aventures…

 

 

Jonathan

 

OpenLayers example

Situation de la Galerie aux Chandelles

Agenda des sorties